mardi 1 janvier 2013

562 billets.........

2012 est terminé.  L'année a été bonne?  Je ne saurais trop comment répondre à cette question.  Le premier quart a été rough, très, très rough.  Comme si on avait piétiné et émietté ma confiance en moi. 

J'avais toujours eu mon travail.  Peu importe ce que je vivais dans ma vie personnelle, ma vie de professionnelle m'avait toujours permis de garder mon équilibre.  J'allais travailler tous les jours la tête haute.  J'aimais ce que je faisais, je savais que je faisais un bon travail.  Quand j'ai perdu ça, j'ai cherché un peu partout pour trouver autre chose à quoi me raccrocher. 

Je dirais que j'ai trouvé et ce serait mentir.  Mais ça m'aura au moins permis de voir que j'ai besoin de plus. 

Quand le printemps est arrivé, j'ai commencé à remonter la pente.  Lentement mais sûrement, je me suis relevée et j'ai recommencé à marcher.  Cependant, à chaque pas, je construisais un mur.  Je n'avais plus envie de souffrir. 

Au travail, les choses se sont arrangées.  Ça a été long, mais tout va bien maintenant.  Pour ma sauterelle, ça va plutôt bien aussi.  Il y a des hauts et des bas.  Mais l'anxiété est sous contrôle la plupart du temps, le changement de médication à l'automne est grandement bénéfique et la travailleuse sociale m'a annoncé qu'il devrait finalement (!) être suivi par une psychoéducatrice dès la mi-janvier (bon, je vais le croire quand ça arrivera...).

Mais dans ma vie personnelle, c'est le vide.  J'ai l'impression d'avoir passé l'année à faire une cure.  Je me suis emmurée, protégée.  Tellement que je me retrouve seule, vraiment seule.  Pourtant, j'ai même aimé cette année.  Mais par peur d'essayer probablement, j'ai choisi de m'éloigner, perdant un ami au passage. 

Est-ce que j'ai des regrets?  Je ne pense pas.  Enfin, peut-être un peu.  Mais ce qui est fait est fait.  Je tourne la page et j'amorce 2013 les bras ouverts.  En 2013, je vais arrêter d'essayer.  Je vais faire.

Le ménage a été fait, il est temps de remeubler, redécorer.  En 2013, je ne serai plus la "Mère célibataire débordée".  Je ferme le blogue, il ne m'inspire plus.  Lorsque j'ai commencé à l'écrire en 2009, j'en avais besoin.  Ce que vous m'avez apporté en me lisant est inestimable.  J'ai vécu et tellement appris au fil des 562 billets et de tous vos commentaires. 

Je n'arrêterai pas d'écrire.  Mais ce sera autre chose.  Sur le Web?  Peut-être.  Je ne sais pas encore, je n'y ai pas encore réfléchi. 

Je voudrai vous remercier chers lecteurs.  Je continuerai de vous lire si vous écrivez.  Et il me fera plaisir de correspondre avec vous si vous le voulez.  Contactez-moi sur facebook, sur la page de mère célibataire débordée, et nous pourrons échanger adresses personnelles. 

Bonne année 2013!  Santé, bonheur, paix.  Amour, argent et beaucoup de livres en moins pour plusieurs d'entre vous, moi y compris.  :)

Stéphanie
xxx

5 commentaires:

Mamanbooh a dit…

Je te souhaite plein de bonheur pour cette nouvelle année et un nouvel endroit pour écrire qui répond plus à tes besoins!

Au plaisir de te relire,
;-)

catellina a dit…

Je te souhaite une année plus calme, de bonheur, de temps pour toi..... TU mérites tellement!

Moi aussi j'espère te relire, et je sais où te trouver! ;)

Anonyme a dit…

Je te souhaite beaucoup de bonheur et de sérénité pour cette année nouvelle.

Je vais m'ennuyer de tes billets, mais il arrive que nous voulions prendre de nouveaux sentiers dans notre cheminement.

Sois heureuse avec ton fils et si l'amour se présente à ta porte, ne ferme pas cette dernière. La vie est trop courte pour ne pas aimer et surtout se laisser aimer.

Bonne route !

Marjo

Mere-celibataire a dit…

Quel dommage !
Moi qui venais régulièrement pour lire vos articles !
Bonne continuation,
A bientôt !
liSa

elaine a dit…

Je tombe sur votre blog, je ne sais pas ou vous en êtes, si le moral est au beau fixe, si la vie évolue vers le bonheur. Mais je tiens a vous dire que tout peut changer, et nous pouvons accéder au bonheur!
bonne route!