jeudi 21 avril 2011

Quatre jours de congé

Maudit que ça va faire du bien. Demain, pas question que je mette le pied hors du lit avant 9 heures, 10 serait encore mieux.

Je suis fatiguée. Je dors peu. Ma sauterelle a fait une autre crise hier. Cette fois, elle a duré près de deux heures. Il s'est finalement endormi vers 23 heures dans mon lit à côté de moi. Et moi... j'avais envie d'aller dormir dans son lit pour pouvoir pleurer toute la peine que je ne pouvais lui montrer.

Mais pour la première fois, nous avons pu reparler de la crise. Ce soir, il s'est ouvert, calmement, il m'a parlé de ses peurs. Hier, elles étaient surtout liées à son père.

Nous avons besoin d'aide. C'est trop pour moi, je me sens démunie. J'ai fait des appels ces derniers jours, j'ai tendu la main dans diverses directions. On verra bien ce qui arrivera.

Mais en attendant, je suis fatiguée. C'est ma vie qui m'épuise. Non pas que j'aie à me plaindre, mais il y a trop de montagnes russes dans ma vie personnelle pour une fille qui aime le calme. Une chance qu'au boulot ça roule à cent milles à l'heure et je me sente énergisée par tout ce qui se brasse.

Oui, quatre jours de congé seront les bienvenus. Quatre jours sans horaire ni course, ni liste de choses à faire. Je ne sais pas encore si mon fils sera avec moi, mais d'une façon ou d'une autre, j'en profiterai.

2 commentaires:

Catellina a dit…

Câlins ma belle... profite de tes congés.... xxx

Caro a dit…

Reposes toi bien.