dimanche 7 novembre 2010

Ma sauterelle et le sport


Mon fils a la dyspraxie motrice. Un trouble de l'organisation des mouvements. Ce n'est pas majeur chez lui, ça ne l'empêche pas d'écrire ou de dessiner, mais il a une maladresse certaine. Un manque d'équilibre et de coordination frappant.

Mais maudine qu'il aime le sport.

C'est un passionné de hockey. Il aime encore plus les Canadiens que moi. Il se lève le matin et regarde RDS à la place des bonshommes. Chez mes parents, il lit les pages du sport. C'est cute.

On va chez mes parents pour regarder le hockey. J'aime ça car ça lui permet d'avoir des contact avec un homme. Ça ne lui arrive pas trop souvent.

Cet été, ma sauterelle s'est mise au golf. Son père est vraiment excellent et il a envie de partager cette passion avec son gars. Je ne peux que l'encourager. Eh bien, il est bon. Je n'arrive pas trop à comprendre comment, le golf est tellement un sport de coordination et de concentration. Mais il y arrive.

Je suis fière de lui. Fière qu'il ne se laisse pas décourager par ses échecs et ses difficultés. Je sais que moi, j'aurais abandonné à sa place...

1 commentaire:

Lionne a dit…

Les enfants ont souvent des choses à nous apprendre... :-)Ils peuvent même être nos modèles parfois !