jeudi 2 septembre 2010

Avoir la chienne

C'est une drôle d'expression non? J'ai jamais vraiment compris d'où ça venait...

Il y a six mois environ, j'ai eu envie de me faire tatouer. Ce n'est pas mon genre. Je suis plutôt straight, un look assez classique, pas vraiment de style non plus. Avant que mon père ne me donne un bijou à Noël, je ne portais que des boucles d'oreilles, parfois, et ma montre. Quelques fois un collier lorsque mon décolleté laisse voir trop de peau. J'ai un look qui se fond bien dans la masse disons.

Jolie, mais c'est ça.

J'ai trouvé l'image à tatouer. Un phénix. Ça a toujours été une évidence pour moi que si je devais un jour avoir un tatouage, ça devait être symbolique.

L'oiseau qui renait de ses cendres pour une fille qui a appris qu'on peut se relever après un coup dur si on le veut.

Ça me rappelle aussi mon amie Sylvie qui elle a décidé de ne pas affronter ses difficultés, elle n'en a pas eu la force probablement.

Depuis 10 jours, je me creuse la tête... Que pourrais-je faire pour Sylvie? Ça va faire un an qu'elle est morte.

Le tatouage. Je l'avais presqu'oublié.

Après mon rendez-vous à l'hôpital ce matin, je me suis arrêtée au salon (est-ce que c'est le bon mot?) du tatoueur... 9 heures le matin, ça ouvrait. Combien ça coûterait? Combien de temps ça prendrait? Quoi? Vous pouvez me faire ça aujourd'hui à midi? Quoi?

OK

J'avais la chienne. Peur que ça fasse mal. Peur de le regretter. Peur de ne pas aimer ça.

Une copine est venue avec moi. Le tatoueur était super gentil. Genre, "Si tu tombes dans les pommes, je vais prendre des photos et mettre ça sur facebook!" "Ma soeur m'a dit que ça lui avait fait plus mal d'accoucher"...

Ça s'est bien passé. Pas très douloureux la plupart du temps sauf quand il était directement sur la colonne vertébrale. Les détails de la queue étaient difficiles. Et à la fin, il devait toucher des nerfs parce que mes jambes bougeaient toutes seules. Un peu comme chez le médecin quand il teste nos réflexes.

Je suis super contente. C'est très rouge et un peu enflé, mais c'est très beau. Le double S de la queue, c'est pour moi, Stéphanie, et Sylvie.

Sauf que ça s'arrête là! Un tatouage, c'est assez!

2 commentaires:

Lionne a dit…

Je veux vouar !!!

Stéphanie a dit…

Dès que ça désenfle un peu plus, je fais prendre ça en photo et je vais le mettre sur le blog.