jeudi 6 janvier 2011

Dans mon temps...

... C'était moins compliqué faire un lunch, il n'y avait pas tout un paquet d'affaires interdites et si ma mère n'avait plus de jambon, elle pouvait me faire un sandwich au beurre d'arachides.

... Ce n'était pas nécessaire de se créer un système pour les poubelles. J'habite à Gatineau et depuis le premier janvier, on peut recevoir une amende si on trouve du papier ou du plastique ou des déchets organiques dans les poubelles. Je ne suis pas en désaccord... ça prend du guts pour de telles décisions, mais c'est compliqué pareil.

... Les légos était rectangulaires ou carrés. Maintenant, il n'y a rien qui ne peut pas être fait avec ces petits légos. Vous devriez voir le méga vaisseau spatial de Star Wars que mon fils et moi avons fait! Des ailes qui bougent et des "missiles" qu'on peut lancer. Super cool!

... Notre directeur général ne nous disait pas qu'il s'attendait à ce qu'on soit disponible en tout temps. Ah... les maudits blackberry.

... Il n'y avait pas autant de bébelles à brancher dans les murs ou à laisser un peu partout et qui laissait "un bon parfum d'air frais" dans nos maisons. Est-ce que ça puait tant que ça avant chez nous pour qu'on mette du push-push autant?

... On ne se faisait pas regarder avec de gros yeux si on oubliait d'apporter nos sacs à l'épicerie. (Êtes-vous comme moi? Je les oublie toujours.)

... Les petites choses ne venaient pas dans de super gros emballages de plastiques pas ouvrables.

... Ce n'était pas la fin du monde si quelqu'un ne répondait pas au téléphone. Il n'y avait pas de boite vocale et les gens n'avaient pas de cellulaires. De nos jours, il y a une attente qu'on doit être disponible en tout temps et malheur à nous si on ne répond pas. Eh bien... je n'ai pas de boite vocale et très peu de personnes ont mon numéro de blackberry.

... On n'avait pas de télé 50 pouces haute définition avec surround sound et on trouvait les films bons et on n'avait pas de misère à voir la rondelle quand on regardait le hockey.

... Si tu avais une radio-cassette dans l'auto, tu étais bien chanceux... sinon tu te contentais de la Rédio.

... On écrivait à la main ou à la machine à écrire.

... Les jeux vidéo c'était le Atari ou le Coleco et je n'étais pas capable. Vive la Wii.

... Les chanteuses étaient pas mal plus habillées que de nos jours. Il y avait bien Tina Turner... mais on s'entend qu'entre elle et Lady GaGa et Katy Perry... :)

... Il y avait de bons dessins animés. Les merveilleuses cités d'or, Belle et Sébastien, Rémi sans famille, Candy, Démétan, Goldorak.

... Si tu avais oublié de sortir la viande du congélateur le matin ou la veille, eh bien tant pis. Pas de micro-ondes.

... Il n'y avait autant de vélos dans les rues. C'est juste moi qui trouve que faire du vélo l'hiver ce n'est pas très prudent? Surtout dans la slush ou quand c'est glissant...

... Pas de iPod, pas d'ordinateur portable (ce n'était pas achetable), pas d'internet, impossible de mettre l'émission qu'on regarde à pause ou de reculer parce qu'on n'a pas entendu parce que notre fils voulait nous poser une question pour laquelle on n'avait pas de réponse (oufff... longue ma phrase). Pas toute la panoplie de chaînes télé qui existent de nos jours, pas un si grand choix d'aliments tout préparés pleins de sodium et de tout un autre paquet d'affaires pas trop bonnes pour la santé. Pas de Smart Board dans les salles de classes et de réunions - de bons vieux tableaux avec de la craie - pas de présentations power point.

Est-ce que ça veut dire que je vieillis si je commence à parler de comment étaient les choses dans "mon" temps? :)

8 commentaires:

Lionne a dit…

Bien peur que oui ! :-p

Camille a dit…

Ahhhhhhh!!! C'est tellement vrai tout ça!!! Des fois je trouve le monde dans lequel on vit bien étrange!

Cora Chelté a dit…

Moi j'attendais le vendredi de pieds fermes, car c'était la journée de la sandwich beurre d'arachide/confiture dans mon lunch.

Et la radio... tu as oublié de dire que tu étais chanceux quand tu avais le FM...

Mais avec tout ça, viennent de bonnes choses...

Ma mère attendait longtemps en ligne à la caisse le jeudi soir pour changer son chèque de paie et sortir de l'argent pour la semaine. Si tu en manquais, tu devais te rendre à la caisse aux heures d'ouverture pour en retirer encore! Gageons qu'on y pensait deux fois avant de faire des folies!! Mais quand même, il y avait le crédit. Mais c'était plus difficile qu'aujourd'hui d'en avoir...

Parlant de crédit... mes parents ont acheté leur première maison avec un taux hypothécaire de 18 ou 19%.... Ouch!!

Pour la technologie, je vais te rappeler un souvenir... convaincant. Imagine l'époque pas très lointaine des VHS. Imagine deux - trois cassettes enregistrées, mais non identifiées à côté de la télé. Tu veux trouver ton émission. Ou chercher une chanson sur une cassette audio de 90 minutes... Bonne chance!!

Evyzamora a dit…

Très bon.......et surtout dans le mille!
Ma Barbie avait une robe, pas 50 346 petits accessoires qu'on finit par retrouver dans le réservoir de la balayeuse centrale!!!

Stéphanie a dit…

Cora, c'est vrai pour la banque...Tellement facile de dépenser de nos jours. Et l'affaire de VHS... ça m'a soudainement rappelé une fin de semaine devant le film Léolo qu'il fallait arrêter à chaque scène pour la décrire...
Incroyable comme les choses changent rapidement.

Cora Chelté a dit…

Osti de Léolo à marde... oups! c'est le cas de le dire... Je ne peux pas croire qu'on avait choisi ce film-là!!

cryzal a dit…

Justement ce que j'allais te dire ...enfin que tu viens d'une autre époque :)

Morgane a dit…

Ah ! Moi aussi, j'ai une sainte horreur du téléphone ! mes amis le savent : je ne réponds presque jamais. Vive les courriels !