dimanche 9 janvier 2011

La soirée du hockey

Ceux qui me connaissent le savent, ceux qui me rencontrent l'apprennent assez vite. J'aime le hockey, en fait, je dirais plus que j'aime les Canadiens.

Mais là, j'en ai assez! Pas de mon équipe, j'en ai assez des fans des Canadiens.

Je regarde la plupart des matchs à la radio. Je lis certains des articles publiés sur Cyperpresse à leur sujet. Mais c'est pas mal tout. Je ne regarde pas le Journal des Canadiens, ou l'Antichambre, ou la Zone, ou n'importe quelle autre émission de sport (lire ici, émission qui parle de sport quand il n'y a aucune nouvelles sur les Canadiens). Je n'écoute pas les lignes ouvertes. 3 matchs par semaine à la télé, c'est assez.

Assez souvent, je vais regarder les parties du samedi avec mes parents. Je m'entends bien avec eux et mon fils aime ça. Et franchement, mon père est pas mal le seul modèle masculin régulier de sa vie alors j'aime beaucoup qu'ils passent du temps ensemble.

Mais ça me stresse d'aller là. Toute la semaine, ils ont passé des heures à lire le Journal de Montréal et à regarder les émissions de sport et à écouter les lignes ouvertes. Et ils me sortent toutes les théories, statistiques, échanges, opinions possibles et inimaginables. Ça m'énerve!

Ben oui, l'équipe ne va pas super bien. Eh oui, Jacques Martin est plutôt anticharisme et ne fait peut-être pas sa job de coach comme un autre le ferait. Mais c'est notre équipe. Est-ce qu'on peut juste les laisser faire leur job et regarder le match? Laissons les échanges et les politiques d'équipe pour ceux que ça concerne.

Si seulement les gens étaient aussi impliqués dans les décisions politiques et sociales, ça changerait peut-être quelque chose. Que les Canadiens gagnent ou perdent, ça ne change rien à NOTRE vie. Un peu plus de bonne humeur ce matin parce qu'ils ont battu les Bruins hier, mais à part ça...

J'ai beaucoup de respect pour les partisans qui restent avec leur équipe envers et contre tout. Mais il y a quand même une limite non? Pour certaines personnes, ça ressemble presqu'à du fantasme. Et on pourrait blâmer les médias. Sauf que si les cotes d'écoute n'étaient pas là, on mettrait autre chose à la télé.

En tout cas... c'est seulement mon opinion, mais j'aimerais ça des fois pouvoir m'asseoir le samedi soir et simplement apprécier ma soirée du hockey.

2 commentaires:

Lionne a dit…

C'est sans doute une des multiples raison pour lesquelles je n'aime pas le hockey. Ça a trop d'impact sur la vie de trop de gens... Alors qu'ils se foutent un peu trop des vrais problèmes... (Je parle pas de tes parents, je ne les connais pas, je parle en général...)

Cora Chelté a dit…

Moi, je me fous du hockey presque totalement... Mais je t'admire vraiment d'être capable de "regarder" les matchs à la "radio"... LOL!

Excuse-moi, je n'ai pas pu m'empêcher, j'ai trouvé ça drôle...